Suivez-nous :
RETOUR

Jules Grison Photo Xiu/directo Productions

ET MAINTENANT A L’OPERA DE NICE 12 JUIN 2022 : Hommage à Gilbert Bécaud

Considéré comme un géant de la chanson française, Gilbert Bécaud a marqué de son empreinte musicale le monde entier. Ses chansons ont été reprises par les plus grands artistes internationaux comme Frank Sinatra, Elvis Presley, Bob Dylan, Nina Simone, Sonny and Cher, James Brown et tant d’autres…
Et pourtant, jusqu’à présent, aucun spectacle ne lui rendait hommage !...C’est chose faite avec « Et Maintenant », le nouveau spectacle de Gil Marsalla qui partira en tournée mondiale l’année du 20ème anniversaire de la disparition de cette icône mondiale de la chanson francophone.

 
Gil Marsalla et Directo Prod présentent :
« Et maintenant »
Chant : Jules Grison 
Collaboration artistique : Emily Becaud, Laurent Balandras ,

Direction Musicale et Piano : Sébastien Machado 
Violon et Claviers : Claude Tedesco
Basse : Tony Sgro
Batterie : Christophe Galizio
Direction technique : Thomas Richeux 

Opéra de Nice dimanche 12 juin à 19h
 


GILBERT BECAUD

Gilbert Bécaud né François Silly à Toulon le 24 octobre 1927 entre au Conservatoire de Nice à l’âge de 9 ans où il suit une formation classique. Il existe une placette Gilbert Bécaud située non loin de la place du Commandant Gérome.

Les débuts

A la fin de la guerre toute la famille s’installe à Paris. François a 20 ans et parvient à décrocher quelques contrats dans les bars et cabarets en tant que pianiste et compose aussi des musiques de films sous le nom de François Bécaud. En 1950, il est l’accompagnateur de la chanteuse Marie Bizet qui lui présente Jacques Pills dont il devient le pianiste et avec lequel il effectue des tournées en particulier au Canada et aux Etats-Unis. De retour en France en 1952, il présente à Edith Piaf une chanson intitulée Je t’ai dans la peau que la chanteuse accepte immédiatement.
Peu de temps après Jacques Pills épouse Edith Piaf dont Bécaud devient le régisseur. C’est chez Piaf qu’il fait la connaissance d’un auteur compositeur interprète comme lui débutant : Charles Aznavour à qui Piaf avait ouvert les portes de l’Amérique. Les deux artistes composeront ensemble nombre de chansons au cours de leur carrière. Bécaud rencontre également Louis Amade, Maurice Vidalin ainsi que Pierre Delanoë avec lesquels il tisse des liens amicaux . Ils formeront un quatuor inséparable. Dès 1953, Bécaud enregistre ses deux premiers titres Mes Mains et Les Croix

L’Olympia

Pour la réouverture de l’Olympia, Bruno Coquatrix pense à Bécaud (en vedette américaine). Un an plus tard, il y revient en vedette à part entière et l’on se souvient de cette matinée au cours de laquelle 4.000 jeunes emportés par l’incroyable énergie de Bécaud, détérioreront une partie de la salle en arrachant nombre de fauteuils. La presse le surnomme « Monsieur Dynamite », « Le Champignon atomique » et bien entendu « Monsieur 100.000 volts » qui demeurera son surnom célèbre.
Bécaud restera l’emblème de l’Olympia où il se produira trente fois entre 1954 et 1999, ce record n’ayant jamais été battu. Parallèlement à ses tournées nationales et internationales, Bécaud fait ses débuts au cinéma en 1956 dans Le pays d’où je viens de Marcel Carné dont il composera également la musique. En 1957, sa chanson Salut les copains donne son titre à une émission radiophonique d’Europe 1 et en 1961, Age tendre et tête de bois sera utilisé pour une émission télévisée destinée aux jeunes. Il est Grand Prix du disque en 1960 et compose cette même année-là, une cantate de noël intitulée L’enfant à l’étoile.

La consécration internationale et l’Opéra d’Aran

L’année 1961 est celle de Et maintenant dont la version anglaise What Now My Love reprise par Elvis Presley fait le tour du monde.
Pendant cinq ans, parallèlement à sa carrière de chanteur, Bécaud se livre à une nouvelle expérience : la composition d’un opéra. Entreprise longue et complexe qui aboutira à la création de L’Opéra d’Aran qui est présentée devant le tout Paris au Théâtre des Champs Elysées sous la baguette de Georges Prêtre. Cet opéra sera joué pendant plusieurs mois à Paris et connaitra ensuite un considérable succès en tournée en France dans tous les théâtres de province et à l’étranger. En 1963, Bécaud reprend ses tournées, notamment au Japon ainsi que ses enregistrements. La chanson de cette année-là est Dimanche à Orly. L’arrivée de la vague yé-yé et du rock’n’roll permet à Gilbert Bécaud, comme à Charles Aznavour d’écrire pour les vedettes de cette époque. 1964 est l’année de Nathalie, chanson qui réalise en quelques mois des chiffres de vente exceptionnels et qui précède une tournée en URSS. Il écrit Quand il est mort le poète (dédié à Cocteau) et Tu le regretteras (en hommage à De Gaulle).
Il donne aussi un concert au Philarmonic Hall de New-York et participe à un nouvel enregistrement de l’Opéra d’Aran. Les artistes étrangers s’emparent désormais des chansons de Bécaud comme Je t’appartiens devenu Let It Be Me interprétée entre autres par Elvis Presley, Bob Dylan, Nina Simon, Sonny and Cher et James Brown. Il crée aussi une de ses chansons les plus célèbres L’important c’est la rose. 

Un artiste majeur de la chanson française 

Devenu un artiste majeur de la chanson française, Bécaud compose La solitude ça n’existe pas et La vente aux enchères. En 1972, il revient au cinéma pour un film de Roberto Muller Un homme libre, puis tourne en 1973 avec Claude Lelouch Toute une vie. En 1974, il est promu Chevalier de la légion d’honneur. En 1975, il reprend ses tournées internationales et sa chanson Un peu d’amour et d’amitié est enregistré en plusieurs langues.
En 1976, il chante sur le parvis de la Cathédrale de Notre-Dame de Paris. En 1977, la chanson L’indifférence reçoit l’Oscar de la meilleure chanson française. Il entame ensuite une collaboration fructueuse avec Neil Diamond avec lequel il écrit plusieurs chansons dont C’est en septembre (September Morn). La chanson Love On The Rocks concourt pour un Golden Globe Awards.
En 1986, Bécaud écrit une comédie musicale Madame Roza inspirée du roman La Vie devant soi de Romain Gary. En 1992 il grave une troisième version de L’Opéra d’Aran et enregistre aux Etats-Unis un nouvel album de 16 titres avec un grand concert au Palais des Congrès à Paris. Il poursuit ensuite des tournées à travers le monde : Belgique, Italie, Tunisie, Japon…
En 1997, il inaugure le nouvel Olympia après la destruction de l’immeuble contenant la salle. 1999 voit la sortie d’un nouvel album intitulé Faut faire avec. Frappé d’un cancer du poumon, Gilbert Bécaud enregistre un dernier album avant de mourir le 18 décembre 2001. En 2011 sort chez EMI un coffret recueil de 267 chansons en 12 CD.


JULES GRISON

Qu’il soit musicien, comédien, danseur, auteur, compositeur, chanteur ou metteur en scène, ce qui compte pour Jules Grison, touche-à-tout artistique, c’est « donner du plaisir ». Bercé depuis tout jeune dans le monde du spectacle et de la chanson, il a grandi et s’épanouit aujourd’hui dans cet univers. Avec le piano et la guitare comme compagnons de jeunesse, et un goût prononcé pour le chant, Jules Grison participe, à 22 ans, à son premier spectacle parisien Mon Homme qui se jouera plusieurs mois au théâtre des Variétés. Les années et les rôles s’enchaînent, il travaille dans des projets d’envergure tels que l’interprétation du rôle de Roméo dans la comédie musicale Roméo et Juliette lors d’une tournée en Asie, Cette comédie musicale lui met le pied à l’étrier et lui a fait comprendre ce qu’il voulait faire dans son métier : jouer la comédie, chanter, danser. Il se produit également Au bonheur des Tubes au Grand Rex, Le Fantôme de l’Olympia à Bobino et au Zénith de Paris.
Gil Marsalla lui propose de rencontrer en 2016 Charles Aznavour et ce dernier leur donne l’autorisation de monter un spectacle composé des chansons les plus célèbres de son répertoire. C’est ainsi que ce spectacle intitulé Formidable ! L’histoire d’une légende recueille un retentissant succès en France et à l’étranger (tout comme celui précédemment Piaf consacré à Edith Piaf également produit par Gil Marsalla)
Jules Grison est également à l’affiche de deux autres spectacles produits par Gil Marsalla et Directo Productions Paris, le spectacle et Douce France vibrants hommages à la chanson française. Artiste éclectique il fait aussi des incursions dans l’opérette et la comédie musicale avec Andalousie de Francis Lopez, Dédé d’Henri Christiné, No, No, Nanette de Vincent Youmans. 

Avec le spectacle Et Maintenant il réalise l’un de ses rêves en reprenant le répertoire de Gilbert Bécaud :« …Gilbert Bécaud est l'un des plus grands compositeurs du 20ème siècle : près de 50 ans de carrière et plus de 650 chansons. La première « Idole » du public, avant même les Beatles. Ses chansons sont devenues des standards aux Etats Unis, au Canada, en Russie...le monde a chanté, chante et chantera encore longtemps ses tubes légendaires. Et Maintenant, c'est à mon tour de rendre hommage à Monsieur 100 000 Volts… »  Jules Grison.

 
Réservations Points de vente habituels
https://www.ticketmaster.fr/en/manifestation/et-maintenant-ticket/idmanif/524829
Renseignements : 04.92.09.13.27