Suivez-nous :
RETOUR

© Wiener Staatsoper - Michael Poehn

Gala exceptionnel à la Staatsoper de Vienne, le 8 Juillet, en faveur du programme « Un Etat Civil pour Tous » porté par l’AMADE

Cécilia Bartoli et Plácido Domingo donnent de leurs voix pour les enfants dits « invisibles »



La semaine de représentations données par l’Opéra de Monte-Carlo à la Staatsoper
de Vienne, s’est clôturée, le 8 juillet par un Gala donné par Cécilia Bartoli et Plácido
Domingo, accompagnés des musiciens du Prince - Monaco, placé sous le thème
Rossini.
L’Opéra de Monte-Carlo, mobilisé par l’engagement de l’AMADE - Association
Mondiale des Amis de l’Enfance en faveur de l’enfance, a souhaité dédier ce gala en
faveur d’une des causes portées par l’association, celle des enfants dits « invisibles ».
Aujourd’hui, 237 millions d’enfants de moins de 5 ans n’ont pas d’acte de naissance et
166 millions ne sont pas enregistrés à l’état civil. Ces enfants « invisibles » sont privés
de tout accès à la santé, à l’éducation, aux services sociaux de base. On estime à 5
millions le nombre d’enfants qui décèdent avant l’âge de 5 ans, combien sont-ils en
réalité ?
L’AMADE est ainsi à l’origine du programme « Un Etat Civil pour Tous », dont l’objectif
est d’assurer ce droit fondamental, défi majeur pour la protection des droits des
enfants à travers le monde.
Cécilia Bartoli et Plácido Domingo ambassadeurs du programme pour cette soirée
étaient entourés de Levy Sekgapane, Alessandro Corbelli, Nicola Alaimo, Varduhi
Abrahamyan, Ildebrando d’Arcangelo, Rosa Bove, Rebeca Olvera, Rolando Villazon et
Edgardo Rocha, accompagnés des Musiciens du Prince – Monaco et de Gianluca
Capuano et ce devant un public Viennois conquis.

Les fonds mobilisés vont contribuer à soutenir les deux initiatives que lance l’AMADE
sur le continent Africain cette année. Une première en République démocratique du
Congo en vue d’enregistrer dès leur naissance ou de régulariser 230 000 enfants et
une seconde au Burkina Faso autour de la régularisation de 60 000 adolescents qui,
faute d’acte de naissance, ne peuvent actuellement pas intégrer le collège à l’issue du
cycle primaire.

Cette opération a pu se tenir grâce au concours actif de la Staatsoper de Vienne et de
l’Ambassade de Monaco en Allemagne et en Autriche, partenaires de l’évènement.
A la fin du Gala, S.E.M. Lorenzo Ravano, Ambassadeur désigné de Monaco en
Autriche, a organisé en partenariat avec l’Opéra de Monte-Carlo une réception à
laquelle étaient conviés de hautes personnalités de Vienne, des Membres du Corps
diplomatique, ainsi que les invités de l’Opéra de Monte-Carlo, de l’AMADE et du
Gouvernement Princier, réunis dans un esprit de convivialité à l’occasion d’un grand
moment de culture et de diplomatie bilatérale au service de l’enfance.