Suivez-nous :
RETOUR

Riccardo Chailly ph Brescia e Amisano © Teatro alla Scala  

"Pour revoir les étoiles" soirée d'ouverture de la saison de la Scala de Milan le 7 décembre

Le Surintendant et Directeur Artistique du Teatro alla Scala Dominique Meyer, le Directeur Musical Riccardo Chailly, le réalisateur Davide Livermore et l’Administrateur Délégué de la Rai Fabrizio Salini ont présenté "Pour revoir les étoiles", la soirée de musique et de danse avec laquelle le Teatro alla Scala, malgré la fermeture des théâtres et la persistance de l’urgence sanitaire, confirme sa soirée d'ouverture grâce à la collaboration de Rai Cultura, qui la diffusera sur Rai 1, Radio 3 et Raiplay à partir de 17h.
Cette soirée sera retransmise en France le 20 décembre sur Arte.

Le 7 décembre, vingt-quatre des plus grandes voix de notre temps seront à Milan pour témoigner de leur proximité avec un théâtre qui a été le plus touché par la pandémie ; mais en plus des chanteurs et des danseurs, des chefs d’orchestre et des artistes du chœur cette soirée sera celle des techniciens, des couturiers, des décorateurs, de tous ces travailleurs qui, après la reprise de septembre, lorsque la Scala a présenté un programme de 66 soirées de spectacle jusqu’au 7 décembre, ont dû suspendre leur activité face à la deuxième vague de Coronavirus qui a investi le monde entier et la ville de Milan en particulier.

Ce ne pourra pas être, dans ces semaines encore dramatiques, une soirée de fête : mais ce sera une soirée d’espérance et de détermination pendant laquelle la Scala et la Rai améneront dans les maisons des Italiens (mais aussi en France et en Allemagne grâce à l’accord avec Arte, et dans de nombreux autres pays) la valeur de l’opéra et de la danse à travers leurs interprètes les plus connus, en réaffirmant la capacité de l’art à exprimer des sentiments, des passions, de la beauté, et également sa fonction « citoyenne ». 

Le voyage dans l’enchantement du théâtre musical et dans les vérités qu’il sait nous raconter se concentrera sur le répertoire italien, mais inclura aussi des pages de grands compositeurs européens. On commence par des extraits d’œuvres de Giuseppe Verdi pour continuer avec Gaetano Donizetti, Giacomo Puccini, Georges Bizet, Jules Massenet, Richard Wagner et Gioachino Rossini, tandis que les musiques des ballets sont de Pëtr Čajkovskij, Davide Dileo, Erik Satie et Giuseppe Verdi. Les chorégraphies seront celles de Manuel Legris (qui contribue à la soirée avec Verdi Suite, une création en hommage à la musique italienne), Rudolf Nureyev et Massimiliano Volpini. 

Les airs d’opéra et les moments de danse seront reliés et contextualisés par des textes joués par des acteurs, signifiant la continuité entre les arts déjà indiquée par le titre qui reprend "et donc nous sommes sortis pour revoir les étoiles", le célèbre vers par lequel se termine l’Enfer de la Divine Comédie, à l’occasion du sept-centième anniversaire de la disparition de Dante Alighieri. 
  
À l’invitation de la Scala ont répondu les chanteurs Ildar Abdrazakov, Roberto Alagna, Carlos Álvarez, Piotr Beczala, Benjamin Bernheim, Eleonora Buratto, Marianne Crebassa, Plácido Domingo, Rosa Feola, Juan Diego Flórez, Elīna Garanča, Vittorio Grigolo, Jonas Kaufmann, Aleksandra Kurzak, Francesco Meli, Camilla Nylund, Kristine Opolais, Lisette Oropesa, George Petean, Marina Rebeka, Luca Salsi, Andreas Schager, Ludovic Tézier, Sonya Yoncheva. Tous les artistes qui ont collaboré par le passé avec le Teatro alla Scala en participant à différentes productions.

Pour la partie dédiée au ballet, qui sera dirigée par Michele Gamba, sont attendues l’étoile Roberto Bolle, les premiers danseurs Timofej Andrijashenko, Martina Arduino, Claudio Coviello, Nicoletta Manni et Virna Toppi et les solistes Marco Agostino et Nicola Del Freo.  

L’installation scénique, mettra le Théâtre avec l’Orchestre au centre du public et des artistes placés non seulement sur scène mais aussi dans différents espaces du bâtiment et des ateliers. La réalisation scénique est signée par le metteur en scène Giò Forma, avec les décors numériques de D-Wok. 
Grâce à un accord entre le Teatro alla Scala et la Camera Nazionale Moda Italiana, certains des plus prestigieux stylistes italiens habilleront les artistes sur scène, en coordination avec le célèbre costumier Gianluca Falaschi.